Blog

4 valeurs qu’il devient essentiel d’insuffler à ses collaborateurs

Publié le 07 Juin 2022

À l’heure du travail hybride, de l’hyper connexion et du besoin de sens au travail, les collaborateurs sont à la recherche d’entreprises inspirantes et rassurantes, aux valeurs fortes. Réel levier de marque employeur, les valeurs définissent la façon dont les candidats et les collaborateurs perçoivent l’entreprise et s’y identifient. Quelles sont ces valeurs essentielles à insuffler à ses collaborateurs pour pérenniser l’entreprise ?

L’INTELLIGENCE COLLECTIVE ET LA CO-CONSTRUCTION

L’intelligence collective consiste à utiliser le collectif pour réaliser une tâche ou atteindre un but. Dans une situation professionnelle, l’implication des collaborateurs dans l’évolution et dans les transformations de l’entreprise fait de chaque collaborateur un acteur du changement. L’intelligence collective permet à chacun d’être valorisé et de trouver son rôle dans l’entreprise. De plus, chaque salarié apporte une expertise et des compétences distinctes au collectif. La sollicitation de cette multitude d’expertises va considérablement enrichir les échanges et les réflexions. En créant un but commun et fédérateur, ce mode de fonctionnement donne également lieu à un décloisonnement des équipes. C’est un terrain de jeu idéal pour développer les compétences des talents de l’entreprise.

LE SENTIMENT D’APPARTENANCE

La démocratisation du télétravail a brutalement transformé la façon dont le sentiment d’appartenance est diffusé dans la communauté de l’entreprise. Il est devenu essentiel de créer des synergies au sein des équipes, tant dans les moments en physique que dans les moments à distance. Plus encore, il est important de diffuser la culture de l’entreprise de la même manière et avec la même intensité pour les télétravailleurs et les collaborateurs présents au bureau afin de garder un équilibre. Une vision claire, un partage régulier d’informations, une confiance bilatérale, une considération des efforts de chacun et une sacralisation des temps collectifs sont des piliers qui contribuent au renforcement du sentiment d’appartenance. Afin de pérenniser ce lien, il doit être d’abord insufflé par l’équipe dirigeante avant d’être adopté par les collaborateurs. 

LA RÉSILIENCE INDIVIDUELLE ET COLLECTIVE

L’excellence est souvent une valeur mise en avant par les entreprises. Or, un élément est fréquemment oublié : l’excellence n’existe pas sans prise de risque… et sans quelques échecs. Prendre des risques fait partie de la vie des collaborateurs et c’est un moteur pour l’entreprise : sans risques, l’entreprise n’avance pas. C’est de cette façon que les équipes apprennent et se renforcent. Les difficultés et obstacles, incontournables dans la vie d’une entreprise, doivent être considérés comme des opportunités. C’est ainsi que naît la résilience des équipes, et c’est là toute leur valeur. Pour autant, la condition sine qua non pour mettre en place une telle dynamique est la confiance. La confiance est le socle permettant de transformer les difficultés en opportunités de manière pérenne en préservant la charge mentale des collaborateurs. Cette confiance doit alors être travaillée et entretenue au quotidien, en présentiel et à distance.

LA CULTURE DE L’APPRENTISSAGE ET DE L’INNOVATION

Les collaborateurs, comme les dirigeants, doivent être dans une dynamique d’apprentissage continu pour développer et étoffer leurs compétences, à l’image des entreprise apprenantes. Pour se faire, le management doit être à l’écoute des équipes afin de cultiver leur capacité à innover. La compréhension des besoins en formation des équipes, de leurs points forts et de leurs difficultés offrira aux managers une feuille de route pour faire de chaque collaborateur un atout dont la valeur est exponentielle. Cette montée en compétence constante va également décupler le potentiel d’épanouissement des collaborateurs dans leur vie professionnelle. En somme, cette culture de l’apprentissage et de l’écoute laisse place à l’innovation qui est la clé de voute du succès de l’entreprise. 

Et si vous choisissiez le ciblage cookieless?

Marie Gramaccia
Marketing & Communication Manager